Trois règles d'or pour bien communiquer sur Instagram et Facebook ( Meta )

En 2022, on rencontre encore deux écoles : ceux qui savent que communiquer sur les réseaux est important pour leur entreprise mais manque de temps pour créer du contenus et tenir une stratégie, et ceux qui pensent qu'un post tous les 36 du mois suffit pour tenir informer leur communauté parce que de toute façon "on ne vend pas sur les réseaux".

Quelque soit votre école ( et peut-être une autre que celle citée ), voici trois règles d'or à appliquer en Community Management et qui vous permettra d'apporter une réelle valeur ajoutée à votre entreprise de la gastronomie et ainsi améliorer votre chiffre d'affaire sur le long terme.


Règle d'or n°1 | Postez régulièrement

Imaginez simplement.

Lorsque vous voulez prendre 5 min pour communiquer avec un collaborateur, un ami, un client ou un fournisseur, le premier réflexe est bien souvent : "On se boit un café ?"


Et bien dites-vous que communiquer sur les réseaux, c'est comme prendre un café avec votre communauté : vous prenez 2 minutes avec eux pour leur annoncer quelque chose ( sans faire une overdose de caféine ! ).

Et bien évidemment, sur une semaine, on fait souvent des pauses cafés pour rester à jour, rester en alerte, annoncer des nouveautés, brainstormer, etc...


Et bien La communication sur les réseaux sociaux, c'est la même chose !


Car outre le fait de véhiculer son image, son savoir-faire ou ses dernières réalisations avec sa communauté, on garde surtout le contact, le lien avec ses abonnées.

Grâce à ceci, et la programmation de contenus réguliers et pertinents avec son activité, on reste dans l'esprit de nos abonnées et permettra de leur faire passer les paliers de ce qu'on appelle l'entonnoir de conversion :

- Intérêt

- Considération

- Conversion ( achat )

- Fidélisation


Pour arriver au dernier palier, le plus important pour votre business, il n'y pas de secret, une stratégie précise et des contenus réguliers doivent être mis en place sur les réseaux qui touchent votre cible, Instagram et Facebook ayant globalement la part belle pour les entreprises de la gastronomie.


Règle d'or n°2 | Interagissez avec votre communauté


Après la régularité, un autre point rentre en ligne de conduite pour avoir des posts performants : les interactions.


Car comme vous le savez peut-être, la portée de chaque post est régit par un algorithme. Ce sont les interactions avec votre publication qui boostent ou non la portée de votre post.

Plus un post Facebook est liké, commenté et partagé, plus votre post deviendra viral ( sachant que le commentaire et le partage est plus pertinent ) car l'algorithme estimera que votre post apporte quelque chose à votre audience, qu'il doit être bon à le montrer à d'autres personnes.


Même chose sur Instagram, où l'enregistrement ( petit drapeau situé en dessous à droite des photos et vidéos ), à l'instar du like, du commentaire et du partage, apporte plus de visibilité à votre post. C'est un peu comme s'il y avait un barème de point pour toucher une audience plus grande et que plus le score est élevé, plus l'algorithme va l'imprimer sur le feed de votre communauté et sur les hashtags sélectionnés.


Il est donc important de créer de l'émotion avec votre communauté et les inciter à communiquer avec vous grâce au commentaire en leur posant des questions, recueillir leurs avis ou bien encore leur demander de taguer des personnes.



Règle d'or n°3 | La Qualité de vos contenus


Si la première règle d'or est assez facile à mettre en place avec une bonne organisation et une stratégie de communication clairement définie, les interactions, elles, vont de paire avec la règle d'or n°3 : la qualité de vos contenus !


Car vous aurez beau poster sur les réseaux 3 fois par jour, 7jours sur 7 ( ce qui n'est pas forcement utile ), si vos contenus ne sont pas qualitatifs, vous ne créerez pas les deux choses essentielles à un contenu efficace :

- la création de lien et l'appartenance avec votre entreprise, votre marque ou votre service. - l'émotion qui permettra de franchir les étapes de l'entonnoir de conversion et de gagner la confiance du prospect ( cf. Règle d'or n°1 )


En accompagnant les entreprises de la gastronomie dans leur Community management, et avec notre propre communication, on relève ainsi qu'il y a deux types de posts qui se démarque par rapport aux autres et qui apportent une visibilité bien plus importante :

- La présence humaine - Les contenus gourmands de mise en situation


Voici quelques exemples chez nos clients.

Pour le Restaurant Falcone à Lyon, Facebook n'a pas le même élan qu'Instagram ( dû à la cible ). Néanmoins, on remarque que ce post a permis de toucher deux fois de personnes qu'à l'habitude grâce à l'émotion que dégage cette photo d'une cliente passant un bon moment au restaurant. Les interactions et les commentaires ont ainsi permit de faire franchir un cap au post afin de toucher plus de monde.


Exemple flagrant dans le domaine du vin, plus précisément dans le Beaujolais avec l'un de nos clients. Au cours de l'automne 2021, différents posts portaient l'accent sur le produit en tant que tel. Ici, un magnum de Côte de Brouilly Tradition 2018. Des horaires de publication quasiment similaire et tous les deux postés un Mercredi.

Pourtant, on remarque que la scénographie culinaire avec le magnum et la planche apéritive a apporté bien plus de résultat que le magnum dans sa caisse posé sur un tonneau.

Pourquoi ? Encore une fois : l'émotion. La première donne faim, cela fait envie, nous rappelle des souvenirs, nous donne des idées... Nous créons donc une valeur ajoutée pour la personne visionnant le post. C'est dans la poche, les interactions sont là et l'algorithme multiplie les impressions auprès de vos abonnées et vos non-abonnées ( qui s'abonneront peut-être par la suite ).


De ce fait, à moyen ou long terme selon votre cadence de publication, des posts de qualité avec des interactions de la part de votre communauté aura une portée plus importante, qui vous donnera une plus grande visibilité à votre entreprise et découlera forcement sur une amélioration de votre chiffre d'affaire.



7 vues0 commentaire